Accueil – secrétariat de ligue – Une page se tourne

Après 18 ans de travail à la ligue, Virginie Terrasson a choisi une autre voie professionnelle.

Elle a participé, pendant cette période, aux nombreuses transformations de la ligue dans 3 sièges différents (avec la fusion Auvergne Rhône-Alpes) , sur 5 olympiades, avec de nombreux changements d’équipes tant bénévoles que professionnelles.

Lors du conseil d’administration du 24 septembre, la Présidente lui a remis un cadeau commun sous le thème du voyage qu’elle affectionne.

Du 21 au 30 septembre, elle a transmis l’héritage de ces années d’expériences à sa remplaçante Leslie Tranchant qui vous accueille au siège de ligue.

Merci à Virginie pour toutes ses années à la ligue de Voile


(Contains 1 attachments.)

Réforme des classements fédéraux individuels et clubs

En 2021, les classements fédéraux évoluent afin de laisser transparaître, au travers des règlements, l’évolution de la politique sportive de la FFVoile, et notamment la volonté de mettre « Plus de Voiles sur l’eau » et d’avoir « 1000 Clubs en bonne santé ».

Ces changements s’articulent autour de 3 domaines au cœur de la dynamique des structures :

  • Animer son plan d’eau et son bassin en organisant des régates qui favorisent la fidélisation
  • Mobiliser ses coureurs vers une pratique compétitive régulière avec des objectifs de saison
  • Performer avec des coureurs qui s’entrainent pour atteindre le plus haut niveau

Un nouveau classement des clubs mais aussi une aide aux clubs pour comprendre son impact au regard du classement de référence 2019

La FFVoile a envoyé cet été, aux structures affiliées, une analyse personnalisée et met à disposition sur son site un simulateur permettant de visualiser son classement théorique 2021 avec les résultats de 2019 mais surtout de d’analyser l’influence de chacun des classements constitutifs décrits ci-dessous sur le classement général club.

Les dirigeants des clubs intéressés pourront ainsi comprendre leur intérêt pour leur classement club à ajouter une compétition de grade 5C au calendrier fédéral et de mobiliser ses licenciés à participer, ou à inciter ses compétiteurs à participer à une interligue par exemple.

Classement activité sportive

Le Classement National Activité Sportive des Clubs est un classement unique et additionnel qui attribue des points aux clubs qui organisent des épreuves, en mobilisant leurs adhérents. Ils participent ainsi au développement et au dynamisme de la voile sportive. Un club gagne des points grâce à son engagement dans le développement de l’activité sportive de notre sport.

Ce classement prend uniquement en compte les résultats transmis à la FFVoile pour les épreuves de grade 5 (5a, 5b, 5c) dans la limite des trente épreuves les plus fréquentées de chaque club. Un licencié qui participe à une épreuve rapporte 1 point au club qui organise la régate, quel que soit le club d’appartenance du licencié qui a participé. Les points ainsi acquis ne sont pas liés à une pratique particulière.

Avec ces nouveaux systèmes d’attribution de points et le Classement National « Activité Sportive » des Clubs, les clubs sont encouragés à organiser des régates et les licenciés ont tout intérêt à y participer ! Une régate qui comporte au moins 20 bateaux rapportera un maximum de points à chaque coureur, quel que soit son classement et un club engrangera plus de points pour l’organisation d’une épreuve qui comporte un nombre important de coureurs.

Attribution des points aux clubs : Les points des clubs au Classement « Activité sportive » des clubs Voile Légère et « Activité sportive » des clubs Habitable seront attribués en fonction de leur rang dans leur ligue au moyen d’une formule linéaire LP 10 000.

  • 10 000 points au premier club de la Ligue en Voile Légère ou en Habitable.
  • 1 points au dernier club de la Ligue en Voile Légère ou en Habitable.
  • Répartition linéaire entre le premier club et le dernier club.

Classement Mobilisation

Le Classement National « Mobilisation » prend en compte, au maximum, les 25 meilleurs licenciés des clubs classés au Classement Régional Individuel pour chaque discipline Fédéral répondant aux critères suivants :

➣ Pour les disciplines de la Voile légère (VRC, Dériveur, Quillard Voile légère, Multicoque, Windsurf, Kiteboard)

– 15 hommes dont au moins 5 hommes de moins de 19 ans (année (civile) du classement)

– 10 femmes dont au moins 3 femmes de moins de 19 ans (l’année (civile) du classement)

➣ Pour les disciplines d’Habitable (Habitable et Voile Tradition) :

– 15 Hommes dont au moins 5 hommes de moins de 26 ans (l’année (civile) du classement)

– 10 Femmes dont au moins 3 femmes de moins de 26 ans (l’année (civile) du Classement)

Attribution des points : Les points des concurrents aux Classements Régionaux Individuels (par discipline) sont utilisés pour attribuer les points aux clubs.

Classement performance :

Pour toutes les disciplines, un Classement National « Performance » qui prend en compte au maximum pour chaque club :

Les 7 meilleurs licenciés du club, classés au Classement National Individuel Fédéral :

  • 4 hommes dont au moins 2 hommes de moins de 26 ans.
  • 3 femmes dont au moins 1 femme de moins de 26 ans.

Pour qu’un concurrent puisse apporter les points de son Classement National Individuel à son club dans la discipline, il doit au moins avoir été classé à une épreuve grade 4 ou supérieur dans la discipline concernée. Ainsi, le club ouvrira son classement « Performance » dans la dite discipline.

Attribution des points : Les points des concurrents au Classement National Individuel (toutes disciplines) sont utilisés pour attribuer les points aux clubs.

Résumé de la réforme

Débutez votre formation CQP initiateur voile dès cet automne.

Débutez votre formation CQP initiateur voile dès cet automne.

Débutez votre formation CQP initiateur voile dès cet automne.

Passez votre Niveau 4 FF Voile dans un des centre de formation et de certification :

Le niveau 4 FFVoile valide la capacité d’un pratiquant à être autonome techniquement durant sa navigation ainsi que dans le choix de sa zone de pratique, selon les critères suivants :

  • Maitriser les réglages et la conduite dans toutes les conditions.
  • Maitriser les procédures permettant de limiter  les risques.
  • Concevoir un programme de navigation en fonction du site et du contexte.

Les prochaines certifications  
Durant les vacances de la Toussaint à Aix les Bains (CNVA) et à Lyon (CDV69), en catamaran dériveur et planche à voile.

Durant les vacances  de Printemps 2021 sur le Lac Léman avec le (CDV 74) et en Auvergne avec le CTA, en catamaran et dériveur.

Toutes les informations sur voile-auvergne-rhone-alpes.fr.

Devenir moniteur CQP IV 

Les moniteurs CQP IV sont aujourd’hui des acteurs majeurs dans les clubs et écoles de voile :

  • Ils peuvent intervenir sur des activités club.
  • Ils peuvent intervenir sur du public scolaire.
  • Ils encadrent la majorité des stages estivaux.

Prérequis :

  • Niveau technique 4 FFV validé et attesté.
  • Test natation 100m avec passage sous un obstacle d’1 mètre.
  • Licence club mention pratiquant ou compétition.

Contenu de la formation :

80h de formation théorique et 80h de stage pratique.

Comment s’inscrire :

Contacter votre centre de formation puis ouvrir son livret de certification depuis son espace licencié.

Nouvelle plateforme du CNOSF « Mon club près de chez moi »

Nouvelle plateforme du CNOSF « Mon club près de chez moi »

la plateforme Mon Club Près de Chez Moi a été lancée officiellement le 29 juin lors de l’AG du CNOSF. 

La ligue vous invite à prendre en main votre page Be Sport (qui est déjà créée sur la plateforme) et ainsi vous inscrire dans le dispositif Carte Passerelle, ce qui vous permettra de mieux faire connaître votre offre d’activités

Vous trouverez une vidéo explicative de ce qu’est Mon Club Près de Chez Moi en cliquant ici

Prise en main de l’outil « Mon club près de chez moi / Be Sport » 

Afin d’apparaitre sur la plateforme “Mon club près de chez moi” comme club participant au dispositif de la carte passerelle, les structures doivent impérativement réaliser les étapes suivantes :  

1) Trouver votre club sur « Mon club près de chez moi » en cliquant sur le lien suivant : https://monclubpresdechezmoi.com/   

2) Prendre en main la page du club comme administrateur en cliquant sur “C’est mon club”. 

3) Dans “Mettre à jour les informations / à propos » : cocher le label “Carte Passerelle”. 

4) Une fois ces étapes réalisées, votre club est labellisé “Carte Passerelle” et peut être trouvé sur « Mon club près de chez moi” en appliquant le filtre “Carte Passerelle”.  

Vous trouverez sur le site du CROS Auvergne-Rhône-Alpes différents outils d’accompagnement à la prise en main de Be Sport dont un guide pratique détaille étapes par étapes la procédure. Vous trouverez ces éléments via le lien suivant : https://rb.gy/bzr7gr 

La voile en Auvergne Rhône-Alpes, un sport accessible à toutes les bourses

Du plus jeune âge à un âge plus avancé, lorsque l’on souhaite débuter un sport ou un loisir sportif, plusieurs critères rentrent en ligne de compte pour orienter le choix final ; L’attrait de la discipline, la recherche de bien-être, le besoin d’entretenir son corps, la volonté de partager de bons moments avec d’autres personnes et bien entendu le coût de la discipline. Entre le règlement d’une licence, le paiement d’une cotisation annuelle auprès d’un club, le format et la fréquence des séances d’entraînement, l’achat et le renouvellement d’équipements et de consommables et d’autres frais annexes (comme des inscriptions à des compétitions, des stages et les frais de déplacements), selon les sports, les coûts peuvent rapidement représenter un budget significatif. Alors qu’en est-il de la voile ? Sport cher ou sport accessible ? Vous risquez d’être surpris !

la voile en Auvergne Rhône-Alpes, une activité pour tous les budgets

La voile dans le top 10 des sports en terme de licenciés

Les statistiques sont parlantes ! Quand on regarde les chiffres des licenciés sportifs en France, on retrouve dans l’ordre le football, le tennis, l’équitation, le judo et le basket-ball. Ces 5 disciplines devancent le handball en 6ème place suivi du rugby, du golf, de la voile et de la natation. Avec un peu plus de 300 000 licenciés, la voile se classe neuvième des sports ayant le plus de licenciés en France, devant l’athlétisme, le badminton, le ski ou encore le cyclisme. Même si ce classement en nombre de licenciés n’explique pas tout, la présence de la voile dans le top 10 des sports les plus pratiqués en clubs est bel et bien un indicateur de l’accessibilité de la voile pour le plus grand nombre. Avec une variété de disciplines (planche à voile, planche foil, paddle, dériveur solitaire ou double, catamaran, habitable, kite surf, bateau collectif…) qui répond aux envies de chacun (lire : « Naviguer en Auvergne Rhône-Alpes, oui, c’est facile ») et une vraie dimension d’activité de « pleine nature », la voile en Auvergne Rhône-Alpes bénéficie d’un engouement croissant de la part d’un large public et ce n’est pas prêt de s’arrêter, paroles de skipper !

Prendre le large avec la voile, ça vaut le coût ! 

Côté porte-monnaie, cela peut sembler surprenant mais naviguer est tout aussi accessible que de jouer au tennis régulièrement. En regardant l’étude tarifaire des prix pratiqués dans les écoles françaises de voile publiée  en février 2019 par la fédération française de voile, on s’aperçoit que l’adhésion/cotisation annuelle à un club de voile (pour la plupart sous le statut de structure associative) s’élève en moyenne à 65 € pour un adulte, 40 € pour un jeune et 170 € pour une famille. À cela s’ajoute la licence pour un montant de 56 € pour les adultes et 28,50 € pour un jeune. Pour un coup de de pouce supplémentaire, environ 30% des structures proposent des tarifs remisés pour les étudiants, les demandeurs d’emploi, les bénévoles ou encore les comités d’entreprise. Jusqu’ici, on peut affirmer que devenir membre d’un club de voile ne demande pas un budget à faire tanguer votre compte en banque. Pour la pratique, tout dépend ensuite du format dans lequel chaque licencié souhaite évoluer entre le loisir et la compétition. À titre d’exemple, le tarif moyen annuel pour faire du catamaran adultes loisir se monte à 378 € pour environ 22 séances de 3,3 heures en moyenne, soit un taux horaire de 5,37 €. Pour les moussaillons, une année de pratique de dériveur coûte en moyenne 289 € par an pour 25 séances de 3,2 heures  soit 3,66 € l’heure… Qui dit mieux quand on voit la logistique, le matériel et l’encadrement mobilisés pour mener à bien chaque sortie ! 

la voile en Auvergne Rhône-Alpes, une activité pour tous les budgets

La voile, naviguer sans faire flamber son porte-monnaie

Même si à tort, dans les esprits, la pratique de la voile renvoie à une image de sport qui coûte cher, dans les faits, c’est tout le contraire. À y regarder de près, quand on fait les comptes, on s’aperçoit que le coût d’une année de voile n’est pas plus onéreuse que n’importe quel autre sport (voire moins chère selon la comparaison avec certains sports). Les 60 clubs de voile d’Auvergne Rhône-Alpes offrent une grande variété de formules pour répondre à l’ensemble de budgets personnels ou familiaux. Pour s’en rendre compte, il suffit d’oser pousser leurs portes et de se renseigner auprès des équipes pour trouver la formule qui correspond à chaque profil. Découverte, initiation, stages, scolaires, sport santé, cours particuliers, baptèmes… Il existe de nombreuses offres pour rejoindre l’univers des voileux et vivre à fond le plaisir de la navigation, des offres adaptées à toutes le bourses, petits, grands et très grands et ce ne sont pas les 300 000 licenciés qui vous diront le contraire. 

C’est donc une excellente nouvelle. Pour toutes celles et ceux qui pensaient ne jamais pouvoir naviguer en pensant que la pratique de la voile était trop chère, chassez cette idée reçue de votre tête et prenez rendez-vous avec le club de voile le plus près de chez vous, votre combinaison vous attend déjà !

* Selon l’étude tarifaire année 2018 du Pôle Prospective et développement économique de la Fédération Française de voile.

exemples de tarifs de la voile en Auvergne Rhône-Alpes

Pour mettre les voiles en Auvergne Rhône-Alpes, contactez le club le plus proche de vous 😉en cliquant ici

Un nouveau cadre de travail

Un nouveau cadre de travail

Cet été la ligue a fait ses cartons pour déménager son siège quelques kilomètres plus loin sur la commune d’Aix-Les-Bains. Ce projet était en discussion depuis quelques années afin de pouvoir proposer à notre équipe un cadre de travail plus agréable tout en maintenant les nécessités d’espace pour nos réunions. C’est chose faite, et qui plus est avec une vue imprenable sur le lac du Bourget !

Ce vendredi 20 septembre, nous avons ouvert nos portes à nos clubs et partenaires. Ce temps convivial a été l’occasion de présenter les projets de l’année ; Ceux qui nous ont occupés jusque là, tel que le lancement de nos formations (Educateur Sportif Sport Santé Niveau 1, BPJEPS Voile multi-supports jusqu’à 6 milles nautiques d’un abri) et ceux à venir sur le volet de la dynamique sportive.

Ces nouveaux locaux témoignent également d’un élan différent que nous souhaitons dynamique, ambitieux et répondant aux attentes de nos clubs.
Merci à l’ensemble des présents et plus particulièrement aux élus de la ville d’Aix-Les-Bains, Renaud Beretti, Maire, Michel Frugier, délégué au tourisme et au thermalisme et Christine Mollard, déléguée aux sports. Nul doute que nos actions trouveront échos dans le rayonnement de la ville au travers du nautisme et de la voile en particulier !

Prochain événement le 18 janvier 2020, Soirée 100% Clubs

Elles font de la voile !

Objectif participation au WLS Trophy, Championnat de voile 100 % féminin !

La question de la féminisation de la pratique sportive est un sujet en plein essor depuis une dizaine d’années. Il poursuit son développement, tant au niveau de la pratique qu’au niveau de sa promotion. Ce n’est qu’à partir des années 1960 que le sport féminin prend de l’ampleur. Aujourd’hui, les femmes font pleinement parti du paysage sportif. Elles prennent largement part à la pratique, investissent les postes à responsabilités…

Elles sont de plus en plus nombreuses à pratiquer des activités sportives. Cependant la pratique féminine licenciée reste nettement en retrait par rapport à celle des hommes, alors qu’elle est tout autant porteuse de valeurs sociales et économiques.

En auvergne-Rhône-Alpes, en 2018, les femmes représentent 24 % des licenciés avec une augmentation de 6,7 % entre 2014 et 2018.

Le sport féminin gagne en visibilité au travers de sa médiatisation par différents vecteurs que ce soit via une diffusion télévisuelle du sport féminin, nombre d’actions de différents collectifs et fédérations.

La FFVoile lance le WLS trophy, le premier Championnat 100% féminin regroupant 3 épreuves : la Women’s Cup à Pornichet sur J80 (9-10 mars), La Moça Regatta à Brest sur J80 limitée à 14 équipages (5-6 octobre) et Les Dames à la barre à Marseille sur J70 (26-27 octobre).

Quelques documents :

La communication de la FFVoile indique que « les trois compétitions retenues pour ce premier WLS Trophy attirent déjà un grand nombre de participantes, venus de tous horizons et de tous niveaux confondus, dans des ambiances chaleureuses et avec des organisations à terre et en mer toujours impeccables. Le tout premier WLS Trophy sera donc décerné à l’issue de la régate Les Dames à la Barre qui se disputera fin octobre à Marseille».

La ligue souhaite activement soutenir les équipages féminins qui souhaitent s’engager dans cette épreuve par une aide aux déplacements. Les équipages constitués (3 à 5 femmes) sont invités à contacter Virginie Terrasson pour plus d’informations.

La ligue a également sollicité des clubs pour postuler à l’intégration d’une épreuve en eau intérieure du prochain WLS Trophy. Si votre club, n’a pas été contacté et qu’il serait intéressé pour l’organisation de cette épreuve, contactez Pierre Mantilleri.

Aides régionales à l’équipement des clubs

Depuis le 15 juin, la Région Auvergne-Rhône-Alpes facilite l’accès aux aides régionales à l’équipement des clubs sportifs en supprimant la période de campagne pour la rendre ouverte en permanence.

Vous pouvez donc demander tout au long de l’année, une participation de la Région à l’acquisition d’équipement et de matériel nécessaires à la pratique sportive, pour les clubs sportifs ou les clubs sportifs accueillant des publics en situation de handicap.

Les conditions et modalités :

    • Etre association sportive loi 1901 dont le siège social est situé sur le territoire d’Auvergne-Rhône-Alpes
    • Posséder une école de jeunes ou mener une action en faveur des jeunes et/ou être conventionné avec la Région au titre de son dispositif « PASS’ Région »
    • L’aide régionale est déterminée en fonction de la nature du projet
    • Le montant de l’aide demandée pour les équipements sportifs ne pourra pas être inférieur à 500 € et les factures correspondantes devront être postérieures à la date de réception du dossier complet par les services de la Région Auvergne-Rhône-Alpes
    • Les associations ayant déjà bénéficié d’une subvention au titre de l’Aide Régionale à l’Equipement des Clubs Sportifs ne seront pas considérées comme prioritaires lors du dépôt d’une nouvelle demande.

Etudes des tarifs des prestations voile

Etudes des tarifs des prestations voile

La ligue de voile a publié en octobre 2018 une étude régionale sur le tarif des prestations dans les clubs de la région.

La FFVoile vient de publier une étude nationale similaire incluant les tarifs de 3 structures de la région

La comparaison n’est pas évidente, la FFVoile prenant en compte les tarifs moyens et la ligue les tarifs médians, et les termes employés pour décrire les activités étant légèrement différents.

Cependant on peut arriver à quelques conclusions intéressantes :

  • Pour les stages estivaux, les tarifs régionaux moyens sont légèrement supérieurs aux tarifs moyens nationaux
  • Pour les prestations de location la tendance est inversée

L’intérêt des deux études est de mettre en évidence des différences de tarifs importantes entre les structures, allant du simple au triple, et pour certaines, des tarifs de vente inférieurs aux coûts d’exploitation, volontairement ou non.

L’étude fédérale est plus complète quant au panel (57 EFV contre 45 clubs) et aux modalités et détails (Réservation et achat, cotisation, licence, …).

L’étude régionale prend en compte en plus les cours particuliers, la distinction entre les clubs labellisés et non labellisés et une observation plus territoriale.

Quelle que soit l’étude, vous avez de bons outils à votre disposition pour comparer vos tarifs à ceux pratiqués dans d’autres structures …